Assurance prêt immobilier fonctionnaire

Si votre statut de fonctionnaire vous donne droit à un certain nombre d’avantages sur le plan professionnel, il ne vous protège pas pour autant contre les aléas de la vie. Si vous souhaitez obtenir un crédit auprès de votre banque pour votre achat immobilier, vous devez donc souscrire un contrat d’assurance de prêt immobilier auprès d’un assureur.

Votre statut de fonctionnaire vous donne accès à des assureurs spécialisés dans la fonction publique, comme MGEN, Intériale ou encore AGPM. Néanmoins, depuis sa mise en application en juillet 2010, la loi Lagarde vous autorise à comparer les différentes offres d’assurance emprunteur présentes sur le marché, afin que vous puissiez sélectionner l’offre la plus compétitive par rapport à vos besoins.

Sommaire
Votre tarif
en 3min max !
En quelques clics, obtenez une estimation de votre assurance grâce à notre simulateur de tarif en ligne.

Quelles sont les garanties apportées par une assurance de prêt immobilier si vous êtes fonctionnaire ?

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance de prêt immobilier, ce dernier doit proposer les garanties imposées par votre banque, et sans lesquelles vous ne pourrez obtenir votre crédit immobilier. Ces garanties sont pour l’organisme prêteur un gage de sécurité quant à la restitution du capital qu’elle vous aura accordée.

Un contrat d’assurance de prêt immobilier pour fonctionnaires comprend les garanties de base inhérentes à toute assurance emprunteur, auxquelles peuvent s’ajouter des garanties spécifiques liées aux risques de votre métier. Les garanties de base obligatoirement incluses dans les contrats d’assurance emprunteur se limitent à la garantie décès et à la garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie).

Comme évoqué plus haut, on peut également y ajouter des garanties complémentaires si vous souhaitez étendre votre protection face aux risques.

Si, en tant que fonctionnaire, vous exercez un métier à risque (policier, gendarme, pompier, militaire) et que vous êtes exposé à des situations jugées dangereuses, votre contrat d’assurance de prêt immobilier devra inclure des garanties spécifiques. Ces garanties spécifiques concernent généralement les risques liés à l’invalidité permanente et totale ou partielle (IPT et IPP), ainsi que tout risque entraînant une incapacité temporaire totale de travail (ITT).

Quelles sont les spécificités liées à l’assurance prêt immobilier destinée aux fonctionnaires ? 

En raison de la stabilité professionnelle que vous donne votre statut de fonctionnaire, les banques sont généralement plus enclines à vous octroyer des taux d’emprunt attractifs, inférieurs à ceux accordés aux autres emprunteurs n’ayant pas le même statut.

Les assureurs peuvent aussi vous proposer des conditions préférentielles au moment de souscrire votre assurance de prêt immobilier.

Profitez des avantages offerts par votre statut de fonctionnaire en comparant les différentes propositions de contrat d’assurance. Choisissez le contrat d’assurance emprunteur proposant les garanties les plus pertinentes en fonction des risques de votre métier.

Par ailleurs, dans la mesure où votre statut de fonctionnaire vous garantit la sécurité de l’emploi, vous n’aurez pas à prendre la garantie perte d’emploi au moment de souscrire votre contrat d’assurance prêt immobilier. En ne choisissant pas cette option plus coûteuse, vous réaliserez des économies sur le coût total de votre assurance emprunteur.

Pour vous éviter de comparer les offres une à une, n’hésitez pas à recourir aux services d’un courtier spécialisé en assurance emprunteur. Il vous aidera à comparer les offres du marché et à choisir l’assurance de prêt immobilier la plus adaptée à votre statut de fonctionnaire.

Non-titulaire ou titulaire : les avantages sont-ils les mêmes ?

Dans l’univers de la fonction publique, on distingue deux grandes catégories d’employés : les agents titularisés et les agents non titulaires. Communément, ceux que l’on désigne comme étant des fonctionnaires sont en réalité des agents titularisés. Ces derniers sont recrutés après avoir obtenu un concours de la fonction publique.

Les agents non titulaires sont aussi appelés agents contractuels. Ils n’ont pas passé de concours et peuvent être employés, par exemple, pour remplacer un agent titulaire sur une période définie. Le statut de contractuel peut être considéré comme moins avantageux qu’un statut de titulaire. À titre d’exemple, le CDD d’un agent contractuel n’est pas automatiquement reconduit en CDI en l’absence de décision de l’administration.

Face à une banque qui doit vous octroyer un crédit, mais aussi face à un assureur chargé de couvrir ce prêt, un CDD dans la fonction publique peut être considéré comme moins sécurisant. Le CDI reste en effet un sésame essentiel pour décrocher un prêt à des taux avantageux.

Un agent non titulaire ne peut pas justifier d’un emploi stable auprès d’un établissement prêteur. Il ne peut pas non plus bénéficier des mêmes garanties et avantages pour son assurance emprunteur.

Globalement, le prêt d’un agent non titulaire sera donc moins attractif que le crédit d’un fonctionnaire. On recommande souvent aux agents non titulaires d’être accompagnés par un co-emprunteur en CDI.

Sachez cependant que tous les CDD ne se valent pas. Un dossier de prêt est toujours étudié au cas par cas. Un agent non titulaire qui travaille dans la fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière a davantage de chances de faire valider son dossier de prêt qu’un salarié en CDD dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

Se tourner vers sa mutuelle ou vers un courtier ?

Les fonctionnaires ont accès à une mutuelle dédiée. Cette mutuelle peut être une solution pour l’assurance de prêt immobilier. Mais, en fonction de votre profil, l’assurance emprunteur proposée par votre mutuelle n’est pas forcément toujours avantageuse. Et ce, aussi bien au niveau des garanties proposées qu’au niveau du taux appliqué.

Il peut donc être judicieux de faire appel à un courtier en assurance emprunteur qui vous aidera à bien choisir votre contrat.

Un courtier vous aidera à analyser vos besoins afin de vous proposer les meilleures garanties en fonction de votre profil. Il mettra tout en œuvre pour obtenir le meilleur taux pour votre contrat, prendra en charge les formalités médicales de votre dossier, émettra votre contrat d’assurance de crédit et gérera ensuite votre dossier tout au long de la durée de votre prêt immobilier.

Sur le coût total d’un projet d’achat immobilier, recourir à un courtier peut vous faire réaliser des économies. D’après l’association de consommateurs “Que choisir”, un courtier en assurance emprunteur permet d’économiser entre 6 500 et 15 000 euros en fonction de votre âge et de votre profil. Que vous soyez fonctionnaire ou non, ces économies ne sont pas négligeables !

Vous avez des questions ?
Ça assure est à votre écoute !
Contactez-nous