Quelles aides lorsque vous achetez pour la première fois ?

Vous êtes prêts à devenir propriétaire et vous vous demandez quelles aides sont mises à votre disposition pour votre premier achat ? Que vous achetiez seul(e) ou en couple, vous pouvez très certainement bénéficier d’aides avantageuses pour vous aider à financer votre première acquisition.

Sommaire

Vos aides pour le premier achat : les prêts adaptés

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Afin de permettre l’accession à la propriété pour la première fois, l’État a mis en place un programme de prêt à taux zéro. Il s’agit d’une aide à destination des foyers modestes ou intermédiaires. Sous conditions de ressources, vous pouvez bénéficier de ce dispositif si vous n’avez pas été propriétaire de votre logement principal durant les deux années précédant la demande de prêt.

Le montant de ce prêt est défini en fonction de la localisation du bien et de la nature du projet (neuf, ancien, à rénover…). Faisant partie des aides pour le premier achat, le prêt à taux zéro est très convoité par les primo-accédants et s’accorde auprès de banques conventionnées. Sans intérêt, cet emprunt est disponible sur 20 ans, 22 ans ou 25 ans. Il est important de noter que le PTZ ne finance votre projet qu’à hauteur de 40% de son montant total, avec un plafond de 130 000 €. Dans un sens, le PTZ est une bonne solution pour constituer un apport afin de financer un plus gros projet auprès d’une banque. En effet, ce système d’emprunt est cumulable avec d’autres aides pour le premier achat ainsi que d’autres crédits immobiliers simples.

Veillez à vous renseigner sur les conditions d’accessibilité dans votre région et en fonction de vos ressources.

Le prêt d’accession sociale (PAS) : les aides pour le premier achat

Parmi les aides pour le premier achat, vous pouvez également retrouver le Prêt d’Accession Sociale (PAS). Il s’agit d’un crédit immobilier dédié aux ménages modestes souhaitant devenir propriétaire.

Ce qui le différencie du PTZ (prêt à taux zéro), c’est sa capacité à financer la totalité d’un projet immobilier. En effet, à l’aide du PAS, vous pouvez emprunter la totalité du prix de votre bien, si ce dernier entre dans les plafonds autorisés. Le taux d’intérêt de ce dispositif est fixé par un décret. Toutefois, n’hésitez pas à comparer les offres des banques conventionnées afin d’obtenir le meilleur taux.

Que le logement soit neuf, ancien, que vous ayez prévu de faire des travaux ou non, les conditions restent les mêmes. En effet, un projet de construction peut également être financé par le PAS. Ce dernier propose une durée de remboursement allant de 5 à 30 ans, et s’accompagne d’un taux fixe ou d’un taux à révision.

Il est aussi important de savoir que vous pouvez cumuler un PAS avec un apport personnel, un PTZ, un Plan Épargne-Logement ou d’autres aides pour le premier achat comme le prêt Action Logement.

Action logement : le prêt accession

L’organisme Action Logement met en place un Prêt Accession qui s’ajoute aux nombreuses aides pour le premier achat. Si vous devenez propriétaire de votre résidence principale pour la première fois, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux réduit (0,5%).

Il est également limité et ne peut financer la totalité d’un projet d’achat. Son plafond de 40 000 € est un excellent moyen de réunir un apport personnel si vous n’en avez pas.

Pour bénéficier de cette aide à l’accession, vous devez être salarié du secteur privé non agricole dans une entreprise de 10 salariés minimum ainsi que répondre à certaines conditions de ressources.

Le logement doit également respecter quelques conditions afin de rendre votre projet éligible. En effet, la DPE d’un logement ancien sans travaux doit se situer entre A et E. Si ce logement ancien nécessite des travaux, la performance énergétique doit être revue afin d’atteindre au minimum la classe E.

Ce prêt possède une durée de remboursement libre et jusqu’à 20 ans. Pour plus d’informations en fonction de votre situation, rendez vous sur le site d’Action Logement.

Les aides pour le premier achat : les aides locales

La région, le département, les communes

Certaines collectivités locales proposent des aides pour aider les ménages à devenir propriétaires. Ces aides ainsi que leurs modalités d’obtention sont très variables d’une région à l’autre, d’un département à l’autre ou d’une ville à l’autre. Pour les connaître, rendez-vous sur le site de l’Anil et choisissez la région dans laquelle vous souhaitez vous installer.

Votre employeur : le 1% patronal

Peut-être avez vous déjà entenu parler du 1% patronal ? C’est un des plus anciens dispositifs proposé depuis 1943 ! Il permet aux entreprises, via la PEEC (participation des employeurs à l’effort de construiction), d’aider leurs salariés à se loger, via des aides, des prêts, ou encore des cautionnements pour la location. A l’origine, les fonds collectés étaient limités à 1% de la masse salariale, dont le nom de ce dispositif. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site action logement qui gère désormais le 1% patronal 

Les autres aides

Il existe d’autres aides pour des cas spécifiques, comme l’aide à la mobilité, qui vous permet de changer de région ou encore des aides pour aménager le logement des personnes en situation de handicap. Pensez à vous renseigner avant tout achat immobilier car ces aides peuvent parfois faire la différence sur un budget serré !

Vous avez des questions ?
Ça assure est à votre écoute !