Comment réussir la visite de votre premier bien immobilier ?

Avant de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier, de nombreuses choses sont à prendre en compte. Qu’il s’agisse de l’état du bien, du diagnostic énergétique ou encore du quartier, il est important de tout vérifier pendant votre visite.

Nous vous proposons 8 conseils pour vous accompagner dans la visite de votre premier bien immobilier. En la matière, il faut ainsi garder à l’esprit qu’en fonction du contrat, du taux accordé et des garanties incluses, les emprunteurs ne payent pas tous le même prix et ne bénéficient pas du même niveau de couverture.

Sommaire

1) Faites un tour dans le quartier

Choisir d’acheter un bien immobilier, c’est aussi choisir d’habiter dans un quartier : il est donc primordial de faire un tour du quartier lors de la visite de votre premier bien immobilier. Assurez-vous donc d’avoir du temps, avant ou après votre visite, pour vous balader dans le quartier. Vous pourrez ainsi vous rendre compte des fréquentations du pâté de maison, de la densité de passages de voitures et / ou de piétons, du bruit ou même des odeurs. Ce petit tour vous permettra également de repérer les commerces de proximité et d’évaluer la disponibilité des places de parking pour vous ou vos visiteurs.

Veillez également à inspecter l’état de la façade de l’immeuble ou de la maison afin d’anticiper d’éventuels frais de rénovation que vous devrez assurer après l’achat. En effet, une façade à rénover représente un coût important : prenez-donc le temps de rencontrer les copropriétaires pour vous renseigner sur les éventuels travaux à venir, en particulier ceux votés avant votre arrivée.

2) Vérifiez l’état du bien

Si ça vous semble évident, il est important de rappeler que vous devez vérifier l’état de votre futur bien immobilier. Quelle que soit votre impression lors de votre première visite, assurez-vous d’inspecter les murs, de repérer les éventuelles fissures, de vérifier l’état des sols et de vérifier l’humidité et ce, même si vous envisagez de faire des travaux. Il est préférable de ne rien rater plutôt que de se retrouver avec des surprises au moment d’emménager ou de commencer vos rénovations !

Ne négligez pas non plus l’isolation ainsi que la ventilation dans les pièces où il n’y a pas de fenêtres (dressing, salle de bain ou toilettes par exemple).

3) Demandez une copie du DPE (diagnostic de la performance énergétique)

Rapprochez-vous de l’agence immobilière pour obtenir la copie du DPE (diagnostic de la performance énergétique). Pourquoi faire exactement ? Le DPE vous informe de l’état de la performance énergétique du bien c’est-à-dire le chauffage, l’eau chaude, les sanitaires, le refroidissement ou encore la consommation électrique. Dans l’idéal, cet indice doit se situer entre A et D.

Si l’agent immobilier ou le propriétaire n’est pas en mesure de vous fournir ce diagnostic, vous pouvez demander une évaluation ou une expertise afin d’obtenir ces informations qui sont pourtant essentielles et obligatoires.

Attention, si vous achetez un bien pour le louer, il ne sera plus possible de louer des biens dits énergivores (DPE de G) à partir de 2023. Cette contrainte est à prendre en compte lors de l’achat !

4) Assurez-vous de l’état des fenêtres pendant la visite de votre premier bien immobilier

Le bien est-il équipé de double ou triple vitrage ? Les fenêtres ont-elles été récemment rénovées ou remplacées ? Les encadrements sont-ils bien réalisés, sans fissures ? Il est important de vérifier l’état de vos futures fenêtres. N’hésitez pas à vous rapprocher des fenêtres pour vérifier si vous voyez des traces d’humidité ou si vous sentez l’air passer.

En ce qui concerne les volets, sont-ils roulants, électriques ou manuels ? Vérifiez leur état, leur ancienneté et leur fonctionnement. Il est possible que l’installation soit d’origine. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la copropriété pour savoir si un remplacement est prévu dans les prochaines années. Vous pourrez également anticiper les éventuels frais de rénovation des volets.

5) Analysez l’état de l’installation électrique et de la plomberie

Lors de la visite de votre premier bien immobilier, veillez également à analyser l’état de l’installation électrique et de la plomberie. Assurez-vous qu’elles soient bien conformes aux normes en vigueur. Si vous ne vous y connaissez pas, n’hésitez pas à poser la question à l’agent immobilier ou à montrer des photos à un électricien ou un plombier. Testez aussi l’ensemble des prises, interrupteurs et robinets : comme on dit, on est jamais trop prudent !

Enfin, nous vous conseillons également de vous renseigner sur la date de la dernière rénovation.

6) Prenez des photos lors de la visite de votre premier bien immobilier

Ca peut paraître évident pour certains, mais prendre des photos lors de la visite de votre premier bien immobilier peut s’avérer très utile. D’une part, vous serez content de pouvoir les regarder après la visite, quand vous tenterez de vous projeter dans ce bien immobilier.

Prendre des photos permet aussi de garder une trace de tout ce que vous avez remarqué pendant la visite afin de vous focaliser sur les détails une fois rentré(e) chez vous. Aussi, vous remarquerez peut-être des choses que vous n’aviez pas vu pendant la visite !

Comme évoqué plus haut dans l’article, vous pourrez aussi montrer vos photos à des professionnels afin d’obtenir un avis sur les installations électriques, la plomberie ou encore les éventuels travaux à effectuer.

7) Posez beaucoup de questions !

Les questions sont toujours les bienvenues !

Vous aurez très certainement beaucoup d’interrogations et la visite d’un premier achat immobilier est idéale pour y répondre. Gardez également en tête qu’aucune question n’est bête ! Chaque réponse peut vous être utile, alors n’hésitez pas à les poser. Nous vous conseillons d’ailleurs de venir avec une liste de questions que vous aurez préparée avant la visite en vous servant de l’annonce du bien immobilier.

Pour vous assurer de ne rien oublier, n’hésitez pas à prendre des notes pendant la visite. Vous pouvez même demander à l’agent immobilier ou au propriétaire de filmer votre visite ou d’enregistrer vos échanges à l’aide de votre téléphone.

8) Visitez le bien à des heures où la luminosité / le bruit peuvent être différents

Pour finir, il peut être pertinent de demander une contre visite avant de vous lancer dans votre premier achat immobilier. Pour que cette seconde visite soit utile, il faut que vous l’organisiez à un autre moment de la journée, voire même de la semaine. Etant donné que les agents immobiliers ont tendance à vous faire visiter un bien sous son meilleur jour (très bonne luminosité, rue calme etc.), faites en sorte d’effectuer cette deuxième visite à un moment différent de la première. L’objectif est donc de vous assurer que le bien immobilier que vous vous apprêtez à acheter ne possède aucun vice caché.

La visite de votre premier bien immobilier a été concluante ? Vous avez suivi nos 8 conseils et avez décidé de faire une offre ? C’est le moment de réfléchir à votre financement ainsi qu’à votre assurance emprunteur ! Chez Ça assure, nous avons justement à coeur d’être présents dès le début de vos projets de vie afin de vous proposer LA meilleure solution selon VOTRE profil et VOS besoins. Facilitez-vous la vie et contactez-nous dès maintenant par téléphone au 0 969 371 320 ou via notre formulaire de contact : on s’occupe de tout et vous faites des économies !

Vous avez des questions ?
Ça assure est à votre écoute !