Cotisation d’assurance emprunteur : montant fixe ou variable ?

Au moment de souscrire un crédit immobilier, l’emprunteur doit obligatoirement souscrire à une assurance de prêt. Si vous choisissez votre banque pour vous assurer, la cotisation sera fixe. En revanche, si vous choisissez la délégation d’assurance, vous aurez le choix, en fonction de votre profil, de choisir une cotisation fixe ou variable.

Sommaire

Deux méthodes pour calculer le montant de votre assurance emprunteur :

Pour calculer le montant des cotisations d’une assurance emprunteur, il est nécessaire de faire la distinction entre deux méthodes très différentes : le calcul sur capital initial et le calcul sur capital restant dû. Explication :

  • Le capital initial : Ici, le taux d’assurance est appliqué sur le montant total de l’emprunt et ce, durant toute la durée du prêt. Sauf remboursement anticipé, la cotisation reste donc fixe tous les ans.
  • Le Capital restant dû : ici, les cotisations de l’emprunteur sont recalculées chaque mois en fonction du capital qui est remboursé chaque mois et de l’âge de l’emprunteur. Le montant varie donc chaque année. De fait, son coût augmente les premières années, avant de fortement diminuer.
Assurance de prêt : Quel mode de financement choisir ?

Même si au premier abord, l’emprunteur peut penser que la différence de calcul entre capital initial et capital restant dû n’impacte pas le montant total de son assurance, il s’agit d’une erreur, puisque les conséquences sont bien réelles. Il est donc particulièrement important d’être conscient de cette question lors de la signature du contrat, même s’il peut y avoir d’autres éléments qui entrent en ligne de compte, comme le profil de l’emprunteur.

Le calcul sur le capital restant dû sera à favoriser si vous choisissez de garder votre bien immobilier plus de 10 ans.

En effet, le coût de ce type d’assurance permet des économies sur l’ensemble de la durée du prêt. Son coût augmente parfois fortement les premières années, avant de diminuer tout aussi fortement.

En parallèle, le montant de vos mensualités avec un calcul basé sur le capital initial entrainera un coût global plus important sur toute la durée du prêt.

Mais si, au contraire, vous avez l’intention de vendre votre bien moins de 10 ans après son achat, il est préférable de choisir ce mode d’assurance qui sera, au début, moins chère que pour du capital restant dû. Peut-importe votre prise d’âge, le coût n’augmentera pas, mais il ne diminuera pas non plus quand votre prêt sera en partie remboursé.

Dans tous les cas, il est important d’avoir en tête que le choix doit se faire en fonction de deux éléments :

  • Le premier, c’est la durée pendant laquelle vous souhaitez conserver votre bien immobilier. Plus ou moins de 10 ans, et donc, des économies que vous voulez réaliser à plus ou moins long terme.
  • Le second, c’est votre gestion financière. Les mensualités d’un financement sur capital initial permettent une meilleure gestion de son budget.

Comment savoir ce qui vous correspond le mieux ?

Au-delà du coût de votre assurance, il faut prendre également en compte les garanties de celle-ci (lien vers guide garanties) et son TAEA (lien vers fiche calcul du taux de l’ADE).

Notre conseil, c’est de toujours favoriser le niveau de protection. Si le coût global de votre assurance peut parfois être un frein, il est important d’avoir en tête que sur toute la durée de votre emprunt, vous vous exposez à de nombreux risques de santé, voir même à des accidents de la vie. Ils peuvent vous coûter cher en cas de mauvaise prise en charge de votre assureur.

C’est pourquoi, chez Ça assure, nous travaillons avec un certain nombre de partenaire proposant à la fois du capital initial et du capital restant dû, tout en restant très attractif sur leur tarif même en cas de souscription avec les garanties maximales

N’attendez-plus pour faire évaluer votre projet, nos courtiers : Elodie, Audrey et Philippe, sont là pour vous accompagner dans le choix de l’offre d’assurance qui conviendra le mieux à votre profil emprunteur. Prennez rendez-vous ou simulez votre tarif !

Vous avez des questions ?
Ça assure est à votre écoute !